Rechercher

3 astuces pour arrêter les disputes entre fratries ?

Quand nous étions petits, nous n'avions pas le droit, mon frère et moi, de nous disputer. Oui, vous avez bine lu : pas le droit ! Ça n’a pas de sens, n’est-ce pas ? On ne peut pas interdir à des enfants de se disputer. Pourtant l’injonction : “Interdiction de vous chamailler” a bien fonctionné ! Nous nous sommes très peu "enguirlandés".




N’ayant -que- 3 ans de décalage, nous faisions de nombreuses activités ensemble : pâte à modeler, chasse au trésor comme celle que Missive Mystère propose, légos, sorties en famille, parcs, plages …

Mais nous n’étions pas des robots. Et l’heure du diner était toujours le moment charnière de la journée où nos bonnes intentions d’enfants modèles disparaissaient parfois sous les cris, les chamailles et les bagarres.

C’est d’ailleurs la seule fois que notre mère a perdu son sang froid et nous a asséné deux gifles dont on parle encore aujourd’hui. Elles ont été les seules de notre enfance.

Voici quelques astuces faciles à mettre en place rapidement pour désamorcer une dispute avant que maman perde son sang froid :

  • les faire partager une activité, comme la chasse au trésor de Missive Mystère. Au terme de l’aventure, ils devront partager le trésor de leur ancêtre pirate et se seront entre-aidés calmement pour y arriver, une étape à la fois ;

  • les envoyer dans leur chambre la ranger : il y a de fortes chances qu’ils se mettent à jouer chacun de leur coté plutôt que de ranger mais, au moins, ils seront apaisés. C’est une très bonne solution en fin de journée.

  • les faire téléphoner chacun à tour de rôle à un adulte pour prendre de leurs nouvelles (grands-parents/oncle et tante/parrain et marraine…). C’est intéressant de les entendre s’exprimer au téléphone et ce n’est pas forcément évident pour tous les enfants. Vous entendrez aussi probablement des histoires qu’ils ne vous raconte pas à vous…


Le “truc” est de les orienter sur une autre activité : à caractère collaboratif, obligatoire, ludique ou divertissant mais de les sortir de leur conflit. Facile à dire, moins facile à faire... N'hésitez pas à laisser en commentaires vos petits "trucs", ça nous ferra toujours plus de flèches à nos arcs !

Ces autres articles pourraient vous intéresser :


1 vue